Écrit professionnel

La révolution de l’écriture numérique a rendu obsolètes les discours sur la disparition de l’écrit au profit de l’image. Nous vivons dans une société où l’écrit est omniprésent et beaucoup d’entre nous sont amenés à utiliser l’écrit à haute dose dans leur vie professionnelle.

Ecrire demande de gérer des contraintes multiples et nous devons ainsi nous préoccuper :

  • de la visée du document à produire
  • du genre textuel dans lequel il s’inscrit
  • des registres à utiliser
  • du choix du lexique
  • de la structure des phrases
  • de l’organisation du texte
  • de l’orthographe

Lorsque l’écriture est un geste professionnel, l’évaluation des écrits produits ne fait à l’aune de l’efficacité. Un écrit professionnel réussi n’est pas un écrit réussi de manière absolue. Un écrit professionnel réussi est un écrit adapté à la visée et aux lecteurs pour lesquels il est rédigé.

Or pour un professionnel qui utilise l’écrit comme un outil de travail, les visées et les lecteurs sont multiples, les tâches d’écriture variées et le temps compté.

Etre capable d’adapter son écriture aux situations les plus diverses est un savoir-faire de haut niveau qui s’apprend. Cela passe par l’analyse outillée des tâches à produire et par l’entrainement guidé.